Au cœur même du Bassin de Thau, La Côte Bleue est intimement liée à la culture de l’huître et de la moule
Au cœur même du Bassin de Thau, La Côte Bleue est intimement liée à la culture de l’huître et de la moule
Au cœur même du Bassin de Thau, La Côte Bleue est intimement liée à la culture de l’huître et de la moule

La Côte Bleue

L’histoire de la Côte Bleue est intimement liée à la culture de l’huître et de la moule, au cœur même du Bassin de Thau.

Tout a commencé avec des essais d’élevage de moules dans les canaux de Sète en 1896 par M. Lafitte.

En 1904, début d’élevage d’huîtres par M. Tudesq. Le captage des huîtres se faisait sur des pyramides en ciment ajourées ; il s’agissait surtout de l’huître plate, alors souveraine dans le Bassin de Thau. M. Tudesq, maçon de son métier, mit au point le collage des huîtres avec du ciment, sur des barres en palétuvier ou en azobé, on assista peu à peu au développement de l’huître creuse.

Le naissain d’huître provient des régions Marennes-Oléron et Arcachon.

Il a construit la dégustation Côte Bleue en 1925, c’est à ce moment que la « dégustation » prit de l’extension.
Au début, les huîtres étaient vendues au kg, comme de nos jours, car M. Tudesq a déposé la marque « Côte Bleue » qui a été continuée par son successeur M. Archimbeau René, puis par la famille Archimbeau et enfants. Cette marque est renouvelée tous les 10 ans.

La « dégustation » fut vendue par Mme Tudesq (qui avait succédé à M. Tudesq, décédé en 1948) à M. et Mme Archimbeau René en 1961. Des travaux importants furent réalisés de 1972 à nos jours pour l’aménagement des diverses salles et cuisines.

La construction du Môtel fut entreprise de 1969 à 1971, réception des premiers clients en Juillet de la même année.

Le Mas de Production et de commercialisation conchylicole a quant à lui été réalisé en 1967.

 

Bouzigues

Bouzigues est un petit village de pêcheurs-ostréiculteurs typiquement languedocien, avec son port de plaisance, son musée unique retraçant l’histoire de la conchyliculture de l’Etang de Thau, son église, sa promenade au bord de l’eau, et pour les sportifs parcours en garrigue et courts de tennis.

A proximité, (15 km) visite de la ville de Sète avec le port de pêche (le 1er en Méditerranée), le musée dédié à Georges Brassens l’enfant du Pays, et ses plages au bord de la Grande Bleue.

Découverte de l’arrière pays héraultais au travers de sites renommés (Abbayes et sites archéologiques) espaces naturels tels que gorges de l’Hérault, grottes naturelles (30 à 50 km alentours)
Savourez les produits artisanaux (huile d’olive de la Coopérative oléicole de Clermont l’Hérault www..chèvres fermiers appelés « pélardon » etc.

Dégustez les vins régionaux du Languedoc blancs, rouges et rosés sans oublier les délicieux Muscat de Frontignan et Saint Jean de Minervois, ils en méritent le détour. (Côteaux du Languedoc Mas de Saporta).